Tag Archives: Little Lake Brian

La Faune de Floride

7 Déc

     Aujourd’hui, j’ai envie de vous écrire un petit billet sur un sujet que je voulais traiter depuis longtemps. On n’y pense pas avant de partir mais elle peut nous étonner sur place, je vais vous parler de la Faune Floridienne.

     Dans un premier lieu, il convient de se rappeler du contexte. Avant que les Américains ne s’y intéressent et plus précisément, avant que Walt Disney n’ait cette idée folle que d’y implanter son deuxième parc à thème, la Floride n’était qu’une grande terre marécageuse et sauvage, au climat trop tropical pour que quiconque ne veuille s’y installer. Aujourd’hui, cette riche péninsule est totalement développée et on ne peut se douter que ses terres étaient hostiles il y a moins de 50 ans… à part peut être si l’on croise certains spécimens des espèces qui perdurent encore sur ce territoire, témoins du passé.

(Ca c’est de l’intro !) Du coup, parmi les petites (et grosses) bébêtes que vous croiserez très probablement à Walt Disney World, il y a de drôles oiseaux :

Le premier que j’ai moi-même rencontré était « Le gros blanc ». J’ai fait mes petites recherches et il semblerait que cette énorme machin s’appelle « La Grande Aigrette » (Bin tiens !). Alors cette chère demoiselle au bec énorme et POINTU se ballade à sa guise dans les parcs, monte sur les tables et picore les burgers des Guests sans modération. Sympa l’ambiance. Enfin rassurez vous, ce que m’a appris ma formatrice dés mes premiers pas à Pecos c’est que ces effrayant zozios de 1 mètre de haut (quand même) sont, eux même, très peureux et qu’il suffit de les chasser un peu pour qu’ils s’envolent à tire d’ailes !

Grande Aigrette

Dans la catégorie « ailés », je vous rassure, il n’y a pas que des choses affreuses et mal intentionnées ! A l’image de ce gentil canard, qui ne diffère absolument pas des spécimens qu’on peut rencontrer en France mais avec lequel j’avais un bon feeling. Coin !

Canard

Sinon, toujours dans la famille des oiseaux, on trouve aussi des espèces plus rares tel que ce rapace (Dont je ne suis malheureusement pas parvenue à définir l’espèce, malgré des recherches poussées… Ce serait une Bondrée Apivore ou une Buse Variable ou un Aigle de Bonelli ou une Buse à Épaulettes, bref, si quelqu’un s’y connaît… ?). Observé dans les backstage du Yacht & Beach Club Resort, il n’aimait pas se faire photographier… Il y a de forte chance que cette rencontre ne soit que le fruit d’un pur hasard donc je ne peux pas vous promettre que vous en observerez vous aussi.

Rapace

Cela dit, ce que je peux vous assurer que vous rencontrerez, malheureusement, ce sont les patibulaires Ibis Blancs. Les acolytes des Grandes Aigrettes, toujours à l’affut d’une frite maladroite, ils se baladent un peu partout dans le resort, sont tout aussi effrayants que leurs cousines et… Plus nombreux ! Ce qu’on pourra leur accorder c’est qu’ils décorent très bien les arbes de Animal Kingdom à la nuit tombée…

Oiseau

Mais bien évidemment, dans un environnement marécageux, on n’oublie pas les reptiles :

Lezard

Le premier, rien de très dépaysant par rapport à la France (Et plus particulièrement, le Sud), c’est le lézard et plus précisément, le Gecko. Donc tout va bien, le gecko il est sympa, il est mignon, il est petit, il fait pas peur… Aucun problème. La petite particularité des geckos de Floride est qu’il y en a des transparents… Ils ne le sont pas tous mais si vous en rencontrez un, vous verrez que leur petit corps blanc est tout à fait fascinant. D’après Google, il s’appelle le Margouillat. Bon sinon, il y en a aussi des plus classiques, comme ci-dessous.

Lezard

Ensuite, toujours en termes de reptiles, il y a aussi des spécimens beaucoup moins sympathiques ! Je n’ai malheureusement pas eu le temps de prendre de photo de l’animal et malgré mes recherches, je ne suis pas parvenue à identifier son espèce mais je peux vous le décrire : C’était un serpent (Et oui), très fin, d’environ 1m de long et tout noir… Il était très beau, se déplaçait assez rapidement et semblait se foutre totalement de moi. Je l’ai croisé en quittant la piscine de Patterson mais n’ayez pas peur, je ne pense pas que ce soit très courant comme rencontre.

Enfin, toujours dans la famille des reptiles, vous le savez probablement déjà, la Floride compte encore un nombre important de crocodiles (Aligator ? Caïman ?). Après, ni moi, ni mes ami-es n’en ont rencontré durant mon programme donc, ça devrait aller pour vous. Quoique… Il paraît que certains ont élu domicile dans les différents points d’eau des parcs et hôtels Disney. Attention les mollets !

Ensuite, comme partout, la Floride contient également des petites bébêtes à poils (ou pas), les mammifères !

Et on commence par le plus commun, et sûrement le plus mignon, rare en France et pourtant pas si farouche : l’écureuil ! Il y en a plein partout, ils n’ont pas peur de se rapprocher des humains, ils font très « Disney » (Genre Tic et Tac, Blanche Neige, etc.) donc c’est un plaisir de les côtoyer au quotidien !

Ecureil

Ensuite, l’autre petite bestiole que vous avez des chances de rencontrer dans les parcs et partout ailleurs à Little Lake Bryan, c’est le lapin ! Très Blanche Neige, lui aussi, il n’est pas trop craintif mais moins sociable que l’écureuil.

Lapin

Plus rare et pourtant très américain, si vous avez du bol, vous croiserez peut être la route d’un Raton Laveur ! Ce sont des gourmands, je pense que la seule occasion que vous aurez de les rencontrer se présentera s’ils ont de la nourriture à chiper. Je n’en ai rencontré qu’un lors de mon voyage, il gratouillait la terre sous un arbre au niveau de l’arrêt de bus CM de Magik Kingdom… Ce qui m’a étonnée est le fait que tout le monde se foutait totalement de sa présence… Ce ne doit pas être très rare pour les Américains…

Racoon

Encore plus rare, ma colocataire était folle que j’ai réussi à en photographier un car elle n’en avait croisé aucun en 6 mois de programme : Le Tatou. Cette étrange petite bestiole est très timide et la croiser n’est pas chose aisée. Pour ma part, je l’ai aperçue en pleine nuit, en rentrant de House of Blues, dans un buisson entre Chatham et Patterson. Ce qui vous observerez peut être plus facilement est la peau du Tatou car ils muent… Marrant hein ?

Amadrillo 

Enfin, on va s’intéresser à un tout autre registre : les insectes :

Pour commencer : le trash. Je n’ai pas pu observer ce phénomène mais l’histoire est trop drôle pour que je ne la partage pas avec vous :

  • Ma colocataire de l’époque m’avait raconté qu’un peu avant mon arrivée, aux environs de Avril-Mai, une certaine espèce d’insectes envahissait les environs et que la seule solution qu’avaient trouvé les pouvoir publics était de libérer des milliers ou des millions de cafards dans toute la Floride. Résultat, l’insecte qui proliférait à la base a effectivement quitté les lieux mais… La surprise que la Floride a connu est le fait que la saison des amours des cafards arrivait juste après et qu’ils se sont mis à copuler partout ! Ils copulait dans les airs, sur les terrasses, sur les tables et… Sur les gens ! Sympa l’ambiance !

Sinon, toujours niveau insecte, je n’ai pas observé de spécimens particulièrement marquants à part peut être un énorme scarabée (ressemblant à celui ci dessous) qui est plus ou moins tombé sur mes amies et moi alors que nous attendions patiemment notre bus. Avec son poids, sa chute avait émis un bruit audible à des mètres à la ronde !

scarabee-chenu
Ce que l’ont peut signaler de remarquable chez les insectes de Floride est le fait qu’ils sont bien plus gros que les Français, à l’image de cette belle Libellule…

Faune de Floride

Bon bien évidemment, je ne vous parle pas des animaux de Animal Kingdom, sinon, ce serait tricher ! Cette liste n’est pas exhaustive, elle ne reprend que les animaux que j’ai ou que mes ami-es ont observé. J’espère que tous ces animaux ne vous font pas trop peur mais, c’est aussi ça l’aventure Disney !

Publicités