Archive | Utilitaires RSS feed for this section

Récupérer ses Taxes

15 Août

Bonjour à tous ! Ça fait looooooooooongtemps que je n’ai pas écrit ici, j’en suis consciente et je suis désolée… Pour ma défense : J’ai rendu mon mémoire (Et l’ai validé, bravo moi !), j’étais très active sur le Groupe Facebook des French CPs 2014 et, avec le temps qui passe, je me rends compte qu’il y a de plus en plus de sujets sur lesquels je ne suis plus à jour et ose donc de moins en moins m’exprimer… C’est donc ça la vieillesse ? L’obsolescence ? La décrépitude ?! Beuh…

Enfin, s’il y a un sujet sur lequel je suis totalement à jour, c’est le recouvrement des Taxes que vous accumulerez en travaillait à Walt Disney World ! Et pour être à jour, je suis à jour, j’ai touché, hier, mon chèque de $223.79 ! (Deux ans après, oui oui… La limite c’est 2 ou 3 ans)

Chèque Taxes

Il est classe hein ?

Alors, déjà, ces taxes, c’est quoi ?

Premièrement, vous avez peut être déjà entendu parler des taxes sur la vente que tout acheteur d’un bien aux États Unis paye et que les étrangers peuvent se faire rembourser… Et bien c’est pas ça ! Le remboursement de ces taxes là, malheureusement, ne se fait pas en Floride… Dommage…

Du coup, deuxièmement, les taxes dont je parle, quelles sont-elles ? Ce sont les Taxes sur le Revenu, les « Income Tax ». Grossièrement, quand vous travaillez aux USA, ces taxes sont prélevées sur votre salaire chaque semaine et, quand vous revenez en France, étant donné que vous ne profiterez pas des infrastructures payées par ces taxes, les USA vous les remboursent… C’est vite résumé mais en gros, c’est ça.

Donc, la question qu’on se pose maintenant c’est : Comment les récupère-t-on ces taxes ?!

Et bien, c’est comme tout, c’est pas si simple… Il y a plusieurs options qui s’offrent à vous, celles que je connais ce sont celles là :

  • Les récupérer à l’aide de la société Taxback, spécialisée dans la récupération de taxes, qui vous mâche un peu le travail mais vous prend des frais de gestion et une partie de votre petit pécule.
  • Les récupérer à l’aide de la société Turbotax qui vous aide dans la démarche et, apparemment, ne vous prend rien.
  • Ou, faire directement votre demande auprès du Trésor Public américain, comme je l’ai fait.

Alors, à priori je déconseille la première option qui est, évidemment, bien moins rentable. Sachant que le montant que vous pourrez espérer récupérer tournera autour de $200 et qu’ils prennent $75 + un pourcentage sur ce que vous avez à récupérer, ça ne vaut vraiment pas le coup. Pourtant, ce sera l’option dont vous entendrez le plus parler. Disney – IS le conseillent et, surtout, vous recevez des tas de mails de leur part…

La deuxième option semble très bien mais, ne l’ayant pas essayée, je ne peux pas vous aider.

Enfin, la troisième, c’est celle que j’ai faite et qui a très bien fonctionné donc, si ça vous intéresse, voici comment j’ai fait :

Le W-2

D’abord, première étape SUPER IMPORTANTE : Le moment venu, aux environ de Décembre-Janvier, pensez bien à récupérer votre W-2, the « Wage and Tax Statement » ! Le W2 c’est un document qui vous trois infos essentielles : quel montant vous avez gagné durant votre contrat à Walt Disney World, combien de taxes vous pouvez espérer récupérer et votre Numéro Identifiant. Sans le W2, vous ne pouvez pas récupérer vos taxes alors ne le ratez pas ! Si je me souviens bien, vous serez informé de la disponibilité de votre W2 par mail, venant de Disney et vous pourrez alors le télécharger sur le HUB… Ou peut être bien que vous le recevrez directement par mail… Enfin quoi qu’il en soit, soyez à l’affut aux alentour de Décembre-Janvier.

Le Formulaire

Ensuite, en ce qui concerne le formulaire de demande, moi, la première chose que j’ai faite : j’ai cherché, cherché et cherché parmi toooooous les formulaires de l’administration américaine quel était celui que je devais remplir. Cette étape, vous n’aurez pas à la faire puisque je vous le dis « tout de go », c’est le 1040NR-EZ ! The « U.S. Income Tax Return for Certain Non Resident Aliens with no Dependents » form. Pour le trouver, soit vous Cliquez Là et téléchargez le PDF, soit vous cherchez « 1040NREZ » sur Google et ouvrez et téléchargez le premier lien PDF. Pour les instructions relatives à ce formulaire soit vous Cliquez Là, soit vous copiez l’adresse indiquée dans le PDF du formulaire, sous le titre et la collez dans votre navigateur.

Ensuite, la deuxième chose que j’ai faite : je me suis demandée, demandée et demandée ce qu’il fallait mettre dans les cases… Cette étape non plus vous ne la subirez pas car, dans ma grande bonté, je vous montre le mien, en censurant les informations sensibles… (Pour info, j’ai moi même simplement suivi l’exemple du formulaire d’un ami qui avait fait remplir le sien par l’administration de sa fac américaine… Aymeric, si tu nous entends, Copyright) :

12086908-0

1040NR-EZ Flore 2

Bon alors voila, ça fait un peu flipper, y’a plein de lignes et plein de chiffres à renseigner… Comment on fait ?!?!?!

C’est simple ! Pour les premières lignes, vous mettez simplement vos coordonnées, nom, prénom, initiales de vos deuxième et troisième prénom et adresse… Jusque là, rien de fou.

Ensuite, pour les cases restantes, vous allez avoir besoin de votre W-2. Je vous donne le mien ci-dessous pour l’exemple.

Disney W2 Flore

Donc ! En y regardant de plus près, ça devient plus clair. Le « identifying number » qu’on vous demande en haut à droite du 1040NR-EZ se trouve sur le W-2 sous le nom « Employee’s social secutiry number » et les nombres que j’ai mis partout correspondent aux cases 1 et 2 du W-2. C’est tout ce dont vous aurez besoin… Vous remplissez tout comme moi et ça devrait le faire !

Une seule ligne doit être calculée (En principe hein car moi je ne l’avais pas fait et ça a fonctionné quand même), c’est la 13 : Les instructions pour ce que vous devez mettre dans cette case se trouvent à la page 8 des instructions du formulaire… Cela dit, dans notre situation de CPs, normalement, c’est toujours 3900 qu’il faut mettre…

En ce qui concerne la partie « Refund » du formulaire, je n’ai personnellement pas entré mes informations bancaires car je voulais recevoir mon argent par chèque car ma banquière m’avait dit que le coût était le même pour un virement et un chèque venant des U.S. MAIS, ce n’est probablement pas le cas de toutes les banques donc je vous conseille de le demander à votre banque avant de décider l’option que vous choisissez… Ce serait dommage de payer des frais en plus bêtement !

Bien évidemment, il faudra signer et mettre la date (mm/jj/aaaa, don’t forget) au moment de l’envoi.

Je pense qu’il n’y a pas de piège dans la page 2.

L’envoi

Une fois que vous aurez dûment rempli votre formulaire, l’aurez daté et signé, il ne vous restera plus qu’à l’envoyer !

Là encore, j’ai beaucoup cherché, cherché et cherché la bonne adresse et la voici, la voila, mon dernier cadeau dans cet article :

Department of  Treasury
Internal Revenue Service
Austin, TX  73301-0215  USA

Vous glissez votre formulaire et votre W-2 à dans une jolie enveloppe que vous timbrez au tarif adéquat, postez cette enveloppe et c’est gagné !

Je ne sais pas vraiment si cette méthode est la meilleure pour récupérer ses taxes et peut être qu’un membre de l’administration américaine vous dirait que c’est n’importe quoi m’enfin, elle a fonctionné pour moi !

Ah et au fait, si vous décidez de recevoir votre Refund par chèque, sachez que ça met BEAUCOUP de temps entre le moment où vous le déposerez (Passez au guichet, c’est une procédure différente de celle pour les chèques français) et le moment il apparaîtra sur votre compte (Plus d’un mois durant la période estivale).

Voila, si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser dans les commentaires !

P.S. : Je ne pense pas que cette procédure puisse être appliquée à une personne ayant fait le programme d’un an car je crois qu’il fait un formulaire pour « Resident » et non « NonResident »…

Publicités

Quel poste choisir ?

19 Oct

L’heure de postuler à la session 2014 approche les amis ! Vous êtes surexcités ? Le cœur qui bat à chaque information de International Services ? C’est normal, et c’est pas prêt de s’arrêter… Je ne parlerai pas des étapes qui vous attendent parce que, je l’ai dit, ce blog ne porte pas sur « AVANT » le ICP mais bien sur « PENDANT » mais, ce qui est sûr, c’est que votre cœur n’a pas fini de s’emballer !

Bon allez je suis sympa, je vais vous parler d’un « Pendant » qui vous permettra de mieux prévoir le « Avant » : Je vais vous présenter un peu les postes proposés pour le programme.

Bon évidemment, vous vous doutez que je n’ai pas testé tous les postes de Walt Disney World et donc ce dont je vais vous parler c’est essentiellement ce que mes camarades de programme m’ont raconté.

Je vous informe, après, à vous de choisir le job qui vous correspond le mieux !

Il n’y a qu’un élément que je ne commenterai pas : Les horaires. Ca me semble trop variable (En termes de parc, de location, etc.) pour faire des généralités poste par poste…

Quick Service Food & Beverage

Je commence par le métier que j’ai fait : Quick Service Food and Beverage. En gros, du Fast Food. C’est un poste à destinations très variées. On peut tomber, comme Moi, dans un restaurant tout ce qu’il y a de plus classique comme Pecos Bill ou Cosmic Rays mais on peut aussi tomber sur un « cart » (Je ne suis pas sûre de connaître le terme exact, celui ci est le terme français), qui n’est pas un restau, pas forcément un stand fixe et qui peut même n’être qu’un frigo au milieu du parc (Oui oui, je l’ai vu).

Dans l’ensemble, c’est un poste physique. Porter des poids importants, pousser des chariots chargés, courir partout, gérer de grandes quantités de Guests, ça demande de l’énergie. Moi ça me plaît car ça me dynamise mais si vous êtes plutôt de petite morphologie, attention à ce que ça ne vous épuise pas.

Barbecue Pork Burger

Après, c’est aussi un poste simple, sans stress, avec peu de responsabilités, ce qui permet d’apprécier le « Hors Travail » du programme sans se prendre la tête.

Au niveau de la socialisation, si vous tombez dans un grand restaurant comme ça a été mon cas, vous rencontrerez beaucoup de monde, ce qui est génial ! Dans le lot il y aura probablement des tas des CPs donc des soirées en perspective, des cultures différentes à découvrir… Le but du programme un peu nan ?

En revanche, si vous tombez sur les « carts », c’est pas trop pareil, il y a moyen de rencontrer un peu de monde puisque vous avez quand même une équipe mais dans la journée, vous serez forcément en contact avec peu de gens donc ça limite les rencontres.

LifeGuard

Je n’ai malheureusement que peu d’informations sur ce poste mais d’après ce que j’ai entendu c’est assez dur dans le sens où on est très seul-e toute la journée à surveiller les Piscines et Parcs-Aquatiques chacun dans sa « zone de surveillance », sous le soleil… Pas cool cool.

Bon, cela dit,  l’année où je suis partie, une Française postulais pour un deuxième programme après avoir été Life-Guard donc c’est que ça n’a pas gâché son plaisir !

Piscine Y&B

Custodial

Custodial, je sais que le terme n’inspire rien du tout mais c’est tout simplement le nettoyage du parc.

Je n’ai pas essayé ce poste mais ça ne donne franchement pas envie. Premièrement, ce que m’avait dit une copine de Disneyland Paris était que ça faisait très mal au dos, à cause de la taille des pelles-balayettes.

Deuxièmement, bin, Custodial c’est ceux qu’on appelle quand un Guest a vomi ou… Pire… Quelque part. Bof quand même.

Je ne connais que peu ce poste mais je crois, en plus, qu’il ne permet que moyennement de rencontrer des CPs tout simplement parce que peu de gens le demande…

Bon… Voila quoi…

Poubelle

Housekeeper

Alors, d’après ce qu’on m’a dit c’est un boulot hyper physique, on se découvre des nouveaux muscles ! En même temps, nettoyer des chambres toute la journée au rythme « Disney », en effet, ça doit être du sport ! Apparemment il y a une fréquence assez importante, les chambres s’enchaînent, on chaume pas !

Au niveau de la socialisation, ce que j’ai compris c’est qu’il est possible de rencontrer un peu de monde, au sein de son équipe mais ça représente quand même un nombre limité de personnes et peu de CPs.

Enfin, avantage non négligeable, il y a des TIPS ! Je ne sais pas vraiment si c’est « officiellement autorisé » mais bon… Les clients les laissent donc ce serait dommage de les laisser trainer !

Full Service

Parce qu’il n’y a rien de tel que l’avis d’un professionnel, j’ai demandé son avis à Alessandro Valentini, un de mes anciens collègues de Pecos Bill reconverti, l’année suivante en « Full Service » worker, de me dire ce qu’il a pensé de son expérience.

Bon c’est un Italien donc… Voici sa version… Euh oui, elle fait 4 pages… Complètes.

L’Avis d’Alessandro Valentini sur le poste de « Full Service »

Mais étant une absolue flemmarde, je comprends totalement que vous ayez pas le courage de tout lire et je vous ai donc fait une petite sélection des meilleurs moments :

Bon déjà, il commence par nous informer que ce n’est pas un poste de « serveur » mais plutôt de… D’ouvreur ? Enfin de vérification des réservation et de définition des tables quoi. C’est donc un poste sans tips… Désolée.

Alors, au niveau de la socialisation, Alessandro a l’air de dire que ce n’est pas le top parce que Full Service est un poste assez rare pour les CPs.

En fait, il met plutôt l’accent sur le contact client. Il semblerait que la relation en Full Service soit très importante et que, par conséquent, ça ait de bons et de mauvais côtés :

Les bons c’est l’usage des langues et la rencontre de gens sympa. Les mauvais c’est, à l’inverse, le fait de supporter les Guests pas sympas, les soucis qu’ils nous mettent sur le dos sans que ce soit notre faute, etc.

Au niveau du job en lui même, ce qu’Alessandro répète souvent c’est qu’on est toujours très occupé-e, sans pour autant être submergés de Guests (Comme en QSFB), un ryhtme soutenu mais humain, des horaires corrects (Pouvant être matinaux cela dit) et un travail pas désagréable (Pas de débarassage de tables salle, etc.)

Merchandising

 Là aussi, c’est un poste varié. On peut être dans les boutiques surpeuplées des parcs, comme dans les boutiques totalement vides des hôtels. Mais ce n’est pas tout, on peut aussi avoir un « cart » en Merchandising ! Et oui, les petits stands plein de souvenirs…

J’ai eu peu d’informations à propos de ce poste donc je ne m’aventurerai pas trop à raconter n’importe quoi. J’avais une copine qui avait ce poste et avait deux locations différentes et il me semble que ça lui plaisait pas mal et qu’elle a rencontré un peu de monde…

Au travail

Une autre de mes amies était également en merchandising et, elle, a détesté mais c’était à cause des horaires… Que je préfère ne pas commenter…

Operations

Alors, déjà ce qu’il faut savoir c’est que « Operations » ça inclut les attractions mais aussi l’accueil à l’entrée des Parcs ! Moi ça ne me dérange pas tellement mais je pense que ça peut décevoir quand on a vraiment envie de bosser en Attraction.

Les retours que j’ai eu de mes ami-es en attraction étaient plutôt positifs dans l’ensemble. Ce que j’ai entendu est que les équipes en attraction sont très soudées et des liens forts se créent. On ne rencontre pas forcément des tas de personnes puisque les équipes restent tout de même limitées mais ce sont de vraies relations.

Ce que moi j’avais observé à Disneyland Paris était que ce poste était un peu stressant, dans le sens où, dans ce métier, plus que dans un autre, les risques d’accident sont plus importants et surtout, plus graves. Enfin, à Walt Disney World, je n’en ai pas ré-entendu parler ! A voir…

Bell Services

Alors j’ai eu pas mal de retour sur ce poste puisque ma meilleure amie avait obtenu ce poste :

Y&B Club

D’abord, qu’est ce que c’est ? Bin oui, la description de International Services n’est pas très explicite donc une petite explication s’impose.

Belle Services, c’est la gestion des bagagistes. Vous accueillez les clients et voyez s’ils ont des bagages à montez à leur chambre, ou au contraire, à récupérer pour partir (Snif.) et vous envoyez les bagagistes s’en occuper.

La difficulté c’est que la communication avec les bagagistes se fait par Talkie Walkie (En tout cas au Yacht and Beach Club) donc il faut un excellent niveau d’Anglais ! Enfin après vous pouvez aussi négocier pour ne jamais les utiliser et les laisser à vos collègues mais vous risquez de vous trouver dans des situations gênantes…

Quoi d’autre ? Pour rencontrer des gens c’est pas l’idéal… Il y a peu de CPs mais plutôt des « CDI », qui travaillent à Disney toute l’année, sont installés, plutôt âgés… Bref, moyen moyen.

Ah par contre, pour le contact client je pense que c’est bien, étant donné qu’on parle aux Guests en dehors du stress des parcs, c’est le moment de créer une vraie interaction ! Si c’est ce qui vous branche, c’est un poste à étudier…

Character Attendent

Alors, Character Attendant, ça fait rêver, on se dit qu’on fait rien d’autre que traîner à côté des Personnages, sans enjeu, sans responsabilité, sans risque… Et bin non !

Premièrement, vous avez quand même la vie du Character Performer entre vos mains puisque s’il commence à se sentir mal, il a besoin de VOUS pour le ramener en Backstages. En plus, vous devez quand même gérer les Guests qui se jettent sur le Personnage, répondre à toutes leurs questions à propos du Resort et du personnage, répondre à leurs exigences genre « JE VEUX UNE PHOTO AVEC MON FILS SUR LES EPAULES DE TIMON !! »… Pas facile facile.

Et deuxièmement, d’après ce que m’a dit une CP de 2012, on est très seul-e en tant que Character Attendant, on a pas d’équipe fixe. Bin oui, comme on passe d’un parc à l’autre, d’un personnage à l’autre et qu’on n’a finalement personne à qui parler durant la journée… Bin bof pour faire des rencontres.

Je ne dis pas qu’il ne faut surtout pas choisir ce poste mais vaut mieux être très sociable et être assuré de rencontrer du monde en dehors du travail quoi…

Marie Aristochats

Character Performer

J’ai rencontré « un Ami de Tigrou » durant mon programme et la façon dont il parlait de son boulot était assez alléchante… En gros ce qui a l’air cool c’est les horaires, si j’ai bien compris, ils sont très allégés.

Bon faut dire que ça doit être rude faire le pitre sous 40° dans un costume tout poilu… Il vaut mieux pas faire ça 16h par jour !

Au niveau de la socialisation, je ne peux pas trop vous dire mais j’imagine qu’on rencontre peu de gens, comme pour les Character Attendants… « L’ami de Tigrou » que j’ai rencontré était super sociable donc il n’a pas évoqué ce sujet…

Voila les Cop-Copains, j’espère que tout ceci vous aide dans votre choix… Et est d’actualité aussi ! Dites Moi si les postes dont je parle ne sont pas proposés finalement ! Bon par contre, je ne pourrai pas parler d’un poste qui n’était pas proposé en 2012.

Urgence Tips !

29 Mai

Me revoici me revoila ! Enfin. Désolée pour cette absence, j’ai été très occupée.

Enfin bref… Etant donné que la French Team 2013 ne va plus tarder à partir maintenant, je me suis dit qu’il fallait vite que je vous donne tous mes petits Tips persos, mes conseils, mon expérience etc… Je ne pense pas que tout me viendra d’un coup donc j’actualiserai souvent cet article !

Alors on y va.

Tips Culinaires

  • Goûtez un Funnel Cake. C’est peut être très personnel, tout le monde ne tombe pas forcément in love des Funnel Cakes autant que Moi mais je trouve vraiment que ça vaut le détour ! Il y en a, c’est sûr, à Magic Kingdom et à Animal Kingdom mais je ne sais pas pour les autres parcs. En gros, c’est très simple, le Funnel Cake c’est plein de minuscules beignets (Genre des chutes de pâtes) frits tous ensemble (Et donc ça fait un seul ensemble composé de plein de petits filaments/boulettes). Mon petit tips très TRES perso c’est de mettre du sucre glace dessus, de la Chantilly et UN PEU (Pas trop) de fraises, c’est parfait comme ça ! Et prévoyez pas mal de serviettes, c’est pas super facile à manger.

FLASH INFO du 29 Mai 2014 : Une amie vient de m’apprendre qu’il y a des Funnel Cakes spéciaux à Epcot ! Des Funnel Cake type Apple Pie… Miaaaaaaam… Ah par contre, si vous n’aimez pas la Canelle, à éviter, il y en a dans la préparation aux pommes… Ils se trouvent dans un petit stand au niveau du Pavillon américain… À ne pas manquer !

  • Profitez un max du Food Court du Florida Mall, il y a toutes sortes de Fast Food, des dégustations gratuites (Une amie et Moi faisions toujours notre petit « Tour du Monde du Poulet »), c’est cool. Cela dit attention à tout ce qui est « Garlic-esque » (Genre Pizzas et autres Junk Food), c’est bon, certes mais niveau ail ils y vont pas de main morte aux Etats Unis !

Tacos Bell

  • Goûtez des Chilli Cheese Fries, il y en a à Pecos Bill Café (MK) et Cosmic Ray’s (MK). C’est juste très bon, rien de plus à dire.
  • Vous en entendrez probablement parler durant votre séjour mais mieux vaut le connaître avant de partir : Beaches and Cream au Yacht and Beach Club Resort. C’est un tout petit restau et il est même conseillé de réserver pour y entrer dans lequel non seulement vous trouverez un décor stylisé « Glacier des années 50 » très très cool, une bonne cuisine et des bonnes glaces mais en plus… Ils proposent leur fameux « Kitchen Sink ». Alors le principe, c’est qu’ils vous servent une grosse glace pour plusieurs personnes (Je dirais minimum 4) servie dans un petit évier de cuisine et composée d’une ou plusieurs boules de tous les parfums du restaurant (Je crois que ça fait 20 boules) et d’une ou deux parts de tous les gâteau de la carte… Autant vous dire qu’il faut l’attaquer le ventre vide ce Kitchen Sink ! Je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de le goûter mais tout de même de le voir et ça donnait envie !
  • Comme je l’ai dit dans mon tout premier article, n’hésitez pas à prendre des biscuits et fruits offerts à votre arrivée, si vous n’avez pas le temps de faire les courses avant le lendemain (après midi ?), vous serez bien content-es de les avoir
  • Il y a un vrai « Diner » à Miami ! Je ne sais pas s’il y en a d’autres dans les environs d’Orlando mais au moins, ne ratez pas celui là, les burgers sont bons, l’ambiance est TYPIQUE, c’est vraiment marrant, à faire !

American Diner

  • Les espèces de petits beignets vendus à Typhoon Lagoon par 6 ou 10 (Et dont je ne me rappelle pas le nom) ne sont pas très bons, je déconseille. Pourtant ils donnent envie mais non…
  • Comme je l’ai dit dans mon précédent article, je vous conseille fortement de faire un tour à la Main Street Bakery de Magic Kingdom, d’y goûter les bonnes pâtisseries et de vous faire un petit Sirop Monin. Ils y vendent aussi du Café glacé qui est délicieux (Egalement vendu dans d’autres restaurants du Resort). Il y en a 3 ou 4 différents et le meilleur à mon goût était le « French Vanilla »
  • La Frost Banana de Animal Kingdom est bonne mais ça na rien d’extraordinaire non plus. De même pour le Coca en mousse (Je ne me rappelle absolument pas du nom mais je sais que je l’ai goûté à Animal Kingdom) qui n’a vraiment aucun intérêt.
  • Si vous êtes aussi fan de sushis que Moi, ne ratez pas « Tokyo Sushi » (Original), accessible à pied par Chatham (Environ 15 minutes de marche). Pour vous y rendre, en sortant de Chatham, prendre à droite jusqu’à International Drive, prendre à gauche, continuer tout droit jusqu’à un arrêt de bus et là, c’est à gauche ! Il y a aussi Walgreens et Publix.

Sushis

Tips Appartement

  • Peut être que ça n’a gêné que Moi mais le fait de ne pas avoir de matériel de musique c’est énervant je trouve… Pas moyen de faire une soirée digne de ce nom, de se faire plaisir avec un peu de musique le matin ou quoi… Les seules enceintes d’un ordi c’est jamais top. Si vous voulez f aire des petites soirées sympas, je vous conseille de prévoir le coup (Apporter ou acheter sur place, toujours le même dilemme !)
  • L’eau d’Orlando n’est pas bonne, une carafe de type « Brita » est idéale pour effacer son mauvais goût ! Si vous avez la chance que vos colocataires en soient déjà équipé-es, super, si non, ça vaut peut être le coup de vous en fournir une.
  • Les stores font ce qu’ils peuvent mais avec la luminosité qu’il y a le matin sur Little Lake Bryan (On ne s’en plaint pas non plus, avec la météo qu’on a en ce moment, on en rêve plutôt), la chambre est vite inondée de lumière… Même les jours Offs, si vous voyez ce que je veux dire… Si vous pensez que ça vous gênera (Perso je ne suis habituellement pas gênée par la lumière quand je dors mais là bas…), je vous conseille de commencer à prévoir ce que vous pourriez mettre pour vous protéger. Je mettais une serviette de bain mais la lumière passait sur les côtés. J’ai vu une chambre sur la fenêtre de laquelle des feuilles de papier marrons avaient été collées, ça peut peut être fonctionner ? Enfin à vous de voir !
  • Ah d’ailleurs, on ne doit surtout pas trouer les murs, je ne suis même pas sûre qu’on puisse y mettre de la patafix, à prévoir !
  • Apportez quelques punaises, il y a un tableau par personne par chambre, vous serez content-es de pouvoir y mettre des souvenirs ou… Moins drôle, votre Planning de la semaine.
  • Si votre alarme incendie est trop sensible comme elle l’était dans mon premier appart elle sonnera à chaque fois que vous ouvrirez le four plus de 2 secondes. Pas de panique, avec la super technique de mes collocs, vous la calmerez vite : Secouez un chiffon dans sa direction et elle s’arrêtera dans les secondes qui suivent.


Tips Attractions et Parcs

  • J’ai failli oublier ! Mon magasin préféré ! A Hollywood Studios, pas loin du restau « Sci-Fi Dine In », il y a le « Writer’s Stop ». C’est un tout petit magasin qui, d’extérieur, ne paye pas de mine mais qui, à l’intérieur est très très sympa. C’est justement sa petite taille et le fait qu’il soit peu connu qui lui donne du charme. C’est donc un tout petit magasin dans lequel on peut trouver des accessoires de cuisine à vendre comme dans pas mal de magasins du parc ainsi que des pâtisseries et boissons… Rien d’extraordinaire MAIS, l’intérêt principal c’est l’ambiance, très différente du reste du resort. Pour commencer, il n’y a pas de musique, déjà, ça change ! En plus, il y a des canapés, des tables hautes, une TV qui passe des dessins animés, des livres… C’est presque bobo ! On y passerait des heures… Allez y !
  • Essayer Space Mountain (MK), c’est vraiment cool !
  • Expedition Everest à Animal Kingdom est extra aussi !

Expedition Everest

  • Je l’ai dit, Stitch Great Escape est tout pourri.
  • Le spectacle dont tout le monde va probablement vous parler c’est « Fantasmagic », à Hollywood Studios… Bah je n’ai pas trouvé qu’il était si merveilleux que ça… En comparaison avec le Dreams de Disneyland Paris, c’est bien moins bien à mon goût. Les effets sont sympas mais il manque une histoire, une cohérence, de la magie, de la poésie, une écriture quoi… Voilà mon avis !


Tips Vivre à Little Lake Bryan

  • Si la piscine de Patterson Court vous fait craquer comme elle m’a faite craquer, voici un petit Tips pour prolonger vos après-midi bronzette au maximum : Placer vous dos au Front Desk, vers la fontaine, c’est là que le soleil se couche le plus tard ;)
  • Il y a des balances dans les salles de Fitness, ça peut éviter de mauvaises surprises à l’aéroport le jour du retour.
  • Une autre info que vous devriez vite avoir mais je vous la donne quand même au cas où : Pour vous rendre à l’Outlet à côté des Commons, ne faites pas comme Moi, ne passez pas par les routes qui vous font faire un détour gigantesque. En partant à pied de Chatham/Patterson, allez jusqu’aux Commons et directement en face, passez par le parking qui vous mène tout de suite à l’Outlet.
  • Les sièges du fond des bus sont chauds, pas très agréable quand on vient d’arriver en Floride et qu’on est pas vraiment acclimaté-es (Oui oui, Je pense à mes premières courses à Wall Mart). En revanche, c’est super sympa quand il a plu et qu’on est trempé-es !


Tips Divers et Variés

  • Encore pour le retour, ne faites pas comme Moi, ne mettez pas votre ordinateur dans votre valise ou même votre bagage à main, c’est un bagage à part. Vous avez le droit à votre grosse valise en soute, votre bagage à main ET un ordinateur (Et même un coussin, c’est comme ça que j’ai pu récupérer mon oreiller souvenir !) – [Vérifiez l’info auprès de VOTRE compagnie mais normalement c’est bon]
  • Pas loin du Parking Cast Members (Et de l’arrêt de Bus) de Magic Kingdom, il y a une boutique dans laquelle on peut acheter des produits Disney (ayant un défaut) à moindre prix ! Pas mal pour les cadeaux et souvenirs. Et en plus, juste à côté, il y a une plus grande boutique dans laquelle il y a des vêtements et Goodies Disney en parfait état et à prix réduit. En soi, ça ne reste pas de supers affaires mais ça vaut le coup d’œil, surtout qu’il y a un petit rayon Épicerie proposant des produits alimentaires issus des restaurants du resort à prix réduit.  Dans mes souvenirs il y avait :
    • Des Tortillas (Pour faire des Burritos) en grande quantité
    • Du fromage en tranche type burger en grande quantité aussi
    • Du lait
    • De la laitue
    • Du riz
    • Quelques variétés de fruits
    • Des yaourts
    • Etc.
  • « De mon temps », à House of Blues, ils appliquaient la règle dictée par un petit écriteau posé derrière le bar et qui disait « Shots 4 Boobs »… A vous de voir les filles ! ;)
  • Ah attention à McDo (Celui du WalMart), une amie et Moi (en commandant séparément) nous sommes faites avoir, je ne sais pas si c’était une incompréhension mais on a eu tout ce qu’on voulait à la carte et non en menu et en version XXL… Soyez bien précis-e dans vos commandes.
  • Dans une bonne partie des locations, ils vous demanderont de porter des chaussures noires en dessous de shorts ou de jupes qui laissent les chevilles visibles. Je vous conseille de prévoir des socquettes noires car les chaussettes retroussées ne font pas l’affaire ! Seul risque, que vous tombiez sur une location dans laquelle il faut des chaussures blanches… Enfin la majorité c’est noir.
  • Si vous passez la journée à Miami, prévoyez « Plage » parce que c’est tout ce qu’il y a à y faire malheureusement. Il y a probablement des supers soirées à faire le soir mais si vous n’y passez qu’un après midi, ne vous fatiguez pas trop à visiter, y’a pas grand chose.

C’est à peu près tout… Si d’autres idées me viennent, je vous en fait part !

Soon…

3 Mai

Hey tous, je reviens vite ! Après des rendus de gros dossiers, une semaine d’examens, une blessure à la main avec opération et le commencement de mon mémoire, j’ai été pas mal prise ces derniers temps mais je vous promets un article très prochainement !

Mais dites, avant toute chose, vous voudriez un article sur quoi vous ? Vous vous interrogez sur quoi ? :)

Tchuss!

Disney Pancake

Vous avez le profil !

22 Mar

Partir ou ne pas partir ? Vais-je me plaire à Little Lake Bryan ? Vais-je m’entendre avec les autres CP ? Avec mes supérieurs ? Comment sera l’ambiance ? Comment sera mon travail ? Est-ce qu’il me plaira ? Aurai-je le mal du pays ?

Tant de questions auquel cet article devrait répondre… Ou pas. En tout cas, il devrait tout de même vous éclairer sur votre compatibilité avec le programme. Selon le profil, la personnalité, le caractère ou les capacité que vous avez, vous correspondrez plus ou moins à l’ambiance du programme. Enfin, pas de panique, ne pas coller à certains points de cet article ne veut pas dire que vous ne vous éclaterez pas :)

Voici donc :

In Love

Laisser son amour à la maison pour aller travailler à Walt Disney World est dangereux. De nombreux couples, même de longue date se sont séparés durant mon séjour. Il faut dire que 3 mois sur l’Île de la Tentation, ça fait long. Entre jeunes, avec des fêtes tous les soirs, beaucoup d’alcool et peu de vêtements, ça chauffe les esprits.

Ca fait Île de la Tentation, non ? ;)

Ca fait Île de la Tentation, non ? ;)

Mes petits conseils :

  • Venez en couple : Et oui ! Quoi de mieux pour éviter le manque que d’éviter sa cause ? Pas de séparation, pas de manque, pas de manque, pas de doutes, pas de doutes, pas d’engueulade, pas d’engueulade, pas de séparation, et la boucle est bouclée ! Un petit couple de Français était présent durant mon séjour et mis à part quelques éclats de voix de ci de là de Patterson Court, ils n’ont pas du se sentir seuls pendant ces 3 mois.
  • Ayez l’esprit ouvert : Les Américains (tous pays confondus) sont beaux, il fait chaud, l’alcool coule à flot… Se dire que tout ce qui se passe à Little Lake Bryan reste à Little Lake Bryan me semble plus simple à gérer pour tout le monde, non ? ;)

Associable

Outch, ça peut poser problème. Le site de Walt Disney World, ainsi que les résidences proposées par l’entreprise sont assez isolés et il n’y a pas grand chose d’autre à faire que de sortir avec ses amis/collègues/colocataires donc si vous n’avez pas ce pré requis,  vous risquez de ne pas trop vous amuser.

Hispanophone

BANCO ! Une bonne partie de vos futurs collègues seront originaires de Puerto Rico ou le Mexique ou le Pérou donc si vous pouvez faire partie de toutes les conversations, ça pourra vous être d’une grande aide. D’autant plus que les Mexicains viennent aussi en tant que CP donc dans les résidences, vous serez de toutes les fêtes ! Cela dit, attention, un niveau collège ne vous aidera pas hein, faut pas rêver non plus !

Créolophone (Sachant parler Créole)

Là aussi, ça peut être intéressant. Peut être un peu moins que l’Espagnol parce que la population hispanophone est plus importante que la Créole qui est, en plus, peu représentée dans les résidences mais tout de même. La raison est simple : Beaucoup d’Haïtiens travaillent à Disney donc vous en faire des amis ne peut qu’être positif. En plus, ils sont assez taquins donc vous serez à l’abris de leurs blagues ;)

Fêtard

Alors là, vous allez vous amuser ! Il y a des fêtes tous les soirs ! Et je dis bien « des » fêtes ; Il y en a pour tous les goûts, des boîtes à Downtown Orlando, des before dans des bus, des fêtes chez les CP, chez vos collègues résidents d’Orlando, des soirées Latina, des Pool Party, des jeux… Tout quoi ! De quoi en prendre plein les oreilles et… Plein le foie. Bref, ne ratez pas ça, c’est pas toute sa vie qu’on peut boire dans les gobelets rouge !

De quoi vous faire baver :

Si vous n’êtes pas fêtard, sachez que peu d’occupations s’offrent à vous dans les environs du Resort. Les parcs, un cinéma à Downtown Disney, visiter la Floride (Qui n’est pas passionnante)… C’est à peu près tout ce qui sera faisable malheureusement… A vous de voir si vous pensez pouvoir vous débrouiller :) Si vous avez le profil suivant, vous ne vous ennuierai jamais !

Disney Addict

Warning, il y a deux possibilité possiblement possibles :

  • Vous allez kiffer ! Kiffer chaque jour de votre séjour, jours de travail, jours Off, nuit, matin, midi, ce sera l’orgasme le plus long de votre vie. Travailler en costume, dans un décor enchanteur, en musique. Croiser tous vos personnages préférés, aller dans les parcs quand vous le voulez, vivre au milieu d’une agglomération Disney… LE RÊVE !!
    Ou
  • Vous allez être dégoûtéEs : Blanche Neige qui fume, les poubelles Back & On Stage, le travail, les horaires, les Guests… PLUS JAMAIS !

Moi j’ai kiffé mais à vous de voir ce que vous pressentez ;)

Etudiant Fauché

Si vous n’avez pas trop d’argent, je tiens à vous prévenir qu’à moins de travailler vraiment dur, vous ne gagnerez pas d’argent durant votre programme. Vous en perdrez plutôt, non pas que la vie, sur place, soit cher ou que votre salaire soit insuffisant mais, le billet d’avion et tous les autres frais conséquents (Visa et autres frais administratifs, visites sur place etc.) constituent un investissement qui vous ne rembourserez sûrement pas.

Billets verts

Problème physique

Attention, le travail à Disney est très physique, aussi bien en France qu’en Floride, une de mes amies sur place a du terminer son programme plus tôt parce que son genou la faisait souffrir. Faites attention de ne pas avoir un vrai problème physique avant de partir. Je ne veux pas être trop alarmiste non plus mais ne soyez pas imprudent :)

Frileux

Prévoyez une petite laine parce que l’incohérence de températures entre l’extérieur (35° – mini short) et l’intérieur (20° + ventilation), c’est dur.

L’ABC de Walt Disney World

17 Fév

Tous les mots en italique sont définis dans cet article !

A

Animal Kingdom® : Parc à thème de Walt Disney World® sur le thème des Animaux et de la vie sauvage

Assignement : Poste de votre location que vous assurerez jusqu’à votre prochaine pause

B

Backstage : Coulisses des locations. Partie de votre lieu de travail non visible des Guests

Blizzard Beach® : Parc aquatique sur le thème de la station de ski

Break : Pause durant généralement 15 minutes. Plus votre Shift est long, plus vous aurez de pause

Break room : Salle de repos des Cast Members

C

Cast Member : Employé de Disney, membre de la troupe

Cast Deployment Service (CDS) : Logiciel de gestion des Cast Members d’une location, où vous pointez et obtenez votre Assignement

Closing : Journée de travail qui se termine avec la fermeture du parc ou de la boutique, que personne ne veut !

Chatham Square : Une des quatre résidences pour CP

The Commons : Résidence réservée aux CP « représentants » de leur pays, à EPCOT®

Costume : Votre seconde peau, vêtement de travail On stage

Costuming : Lieu où les costumes sont entreposés et distribués, il y en a plusieurs à Walt Disney World®

Counter : Pour les employés de Fast Foods, ce sera votre poste préféré : le comptoir

Coordinator : Votre n+1, juste au dessus de vous dans la hiérarchie d’une location

CP (College Program) : Sigle désignant tout Cast Member issu du Disney College Program®

D

Days Off : Vos jours préférés de la semaine : les congés !

Disney® : C’est quoi, pour vous ? :)

Disney VoluntEARS : Bénévoles lors d’actions en faveur de l’enfance et de la famille organisées par Disney®.

E

Earning My Ears : Petit morceau de satin à coller sur son Name Tag lorsque l’on est en formation

Early Release (ER) : Un petit bonheur du quotidien : Demande exprimée par un Cast Member pour quitter son service avant l’horaire prévu. Requiert l’approbation du responsable hiérarchique.

EPCOT® : Parc à thème lié à l’innovation, la technologie et la découverte du monde.

F

Fast Pass : Comme à Disneyland® Paris, système proposant aux Guests un rendez-vous pour réduire l’attente à certaines attractions

First Aid : Centre de soin/infirmerie pour les Guests et les Cast Members

Food & Beverage : Regroupe toutes les locations et postes liés à la restauration

G

Greeter : Cast Member en position d’accueil à l’entrée d’une location

Guests : Clients/visiteurs du resort

H

H bus : Si rien n’a changé depuis 2012, c’est celui qui vous emmène à Wal Mart et Walgreens/Publix !

Hollywood Studios® : Parc à thème sur le cinéma

House of Blues® : Boîte de nuit à Downtown Disney®, gratuite pour les Cast Members le Dimanche soir

The Hub : Interface informatique pour les employés de Walt Disney World®

I

ID (Prononcé à l’américaine) : Carte d’identité Disney® utilisée pour identifier les Cast Members

Imagineer : Mot dérivé de « Imagination » et « Engineer » : un ingénieur qui travaille à l’élaboration des lieux à thèmes dans les lieux Disney®

L

Little Lake Bryan : Quartier habritant toutes les résidences des CP

Location : Lieu de travail

Lunch : Pause repas

M

Manager : Votre n+2, hauts placés dans la hiérarchie d’une location

MK (Magic Kingdom®) : L’équivalent de notre du grand parc à Paris

Merchandise : Correspond à toutes les locations en rapport avec la vente

Mickey : Votre patron

N

Name Tag : Badge avec votre prénom, votre ville et pays d’origine et la/les langues que vous parlez

O

Opening : Journée de travail située en début de journée

On Stage : Partie visible par les Guests de votre location

101 (One-O-One) : Code utilisé pour parler d’une attraction en panne

P

Parade : Défilé de chars avec les personnages de Disney® dans un parc Disney®. TIP : connaissez bien les horaires ;)

Patterson Court : Une des quatre résidences pour CP

Publix : Équivalent d’un Intermarché, supermarché à taille humaine, prix moyens

Pin Trading : Pour les employés en Merchandise, programme d’échange de pins à thème Disney® avec les Guests

S

Safe-D begins with me : Slogan de la division Sécurité, que vous entendrez une cinquantaine de fois durant vos 3 premiers jours

Shift : Horaires d’une journée de travail

T

Terminated : viré, viré viré viré viré ! WARNING, c’est vite arrivé

Tradition Day : Premier jour de toute formation à travailler à Walt Disney World®

Typhoon Lagoon® : Parc aquatique sur le thème de la tempête, de la mer déchaînée…

V

Vista Way : La plus grosse des quatre résidences pour CP

W

Wal Mart : Équivalent de Carrefour, hyper hyper marché, prix bas

Walgreens : Équivalent de Monoprix, petit supermarché de dépannage ouvert 24h/24, prix élevés

Walt Disney World® : Ensemble du complèxe, regroupant les parcs, les hôtels, les golfs etc.